Chaque semaine, le site de coaching sportif Fysiki offre aux lecteurs de Coach Magazine des informations relatives à l’entraînement sportif et des conseils pratiques.

L’été est toujours une période critique pour les sportifs. Les clubs ferment leurs portes, certains en profitent pour s’accorder une période de repos et d’autres n’ont d’autre choix que de se prendre en main pour continuer leur entraînement et ce, malgré des températures parfois très élevées. Pour vous aider à surmonter cette période, voici quelques conseils pour bien s’entraîner lorsqu’il fait chaud.

Conseil n°1 : hydratez-vous

Saviez-vous qu’une perte de 3% du poids corporel en eau génère une baisse de la performance de 4% à 8% ? Alors l’été, encore plus qu’à une autre période, il est absolument primordial de bien s’hydrater, avant, pendant et bien sûr après l’entraînement, afin d’éviter la déshydratation. Dans l’idéal, veillez à consommer entre 500 ml et 1l d’eau par heure pendant l’effort, tout en privilégiant les petites gorgées. Manger des aliments riches en eau comme le melon ou la pastèque vous aidera également à maintenir une hydratation satisfaisante.

Conseil n°2 : entraînez-vous le matin ou en fin de journée

En été, il est préférable d’éviter les heures les plus chaudes de la journée pour s’entraîner. Cela rendrait en effet votre séance très pénible voire dangereuse pour votre organisme. Si vous le pouvez, planifier donc vos séances le matin, de préférence avant 9h ou en fin d’après-midi, lorsque le soleil commence à baisser.

Conseil n°3 : portez des vêtements adaptés

La couleur et la matière des vêtements d’entraînement sont bien plus importantes que ce que l’on pourrait croire. En effet, en été, mieux vaut privilégier des couleurs claires et des matières légères pour éviter d’accentuer l’effet de la chaleur. Vous l’aurez compris, le noir est donc plutôt à proscrire.

Conseil n°4 : entraînez-vous  à l’intérieur

Lorsque les températures deviennent insoutenables, l’entraînement en intérieur permet de s’abriter des rayons du soleil tout en bénéficiant de la fraîcheur apportée par un ventilateur ou une climatisation.

Conseil n°5 : écoutez les signaux de votre corps

Quel que soit le type d’entraînement que vous choisissiez, soyez toujours à l’écoute de votre corps. En période de fortes chaleurs, toute sensation de vertige, de nausées, de maux de tête ou d’accélération du rythme cardiaque doit en effet vous alerter. Si cela vous arrive, arrêtez-vous, reposez-vous un moment à l’ombre et buvez de l’eau par petites gorgées.