Prenez soin de votre dos, vous n’en avez qu’un et il n’est pas réparable !

L’ENNEMI NUMÉRO 2 : LE SPORT
La pratique sportive, quelle qu’elle soit, notamment un mouvement mal exécuté, peut provoquer des maux de dos aigus ou chroniques, ou aggraver des pathologies déjà existantes. Ne vous lancez jamais seul dans une nouvelle activité ! C’est le moyen le plus sûr de mal faire et de se blesser. Et n’oubliez pas que les activités les plus traumatisantes sont généralement celles qui sont difficiles à contrôler. Citons, par exemple, l’équitation, puisque le cavalier est soumis à des chocs répétés, ou les disciplines exigeant la réalisation de mouvements flexion-extension ou torsion.

UN BANC POUR VOUS ÉTIRER FACILEMENT
POSITION DE DÉPART : assis sur une fesse, à l’extrémité d’un banc.
MOUVEMENT : de la main, repliez la jambe vers la fesse. Tenez la position pendant six secondes, puis relâchez pendant six secondes. Répétez le mouvement cinq fois puis changez de côté.

DEUX SPORTS À RISQUE ET LA POSTURE À ADOPTER
LA COURSE À PIED
Elle impose de fortes contraintes à la colonne vertébrale, en particulier aux disques intervertébraux.
En termes de posture (et uniquement de posture), la clé d’un dos protégé réside dans le gainage du haut du corps. Vous devez courir en gardant le dos droit ou légèrement incliné vers l’arrière, jamais penché vers l’avant. Assurez-vous d’avoir un mouvement de bras parallèle à votre corps, sans tirer dessus. Et travaillez également votre foulée, ne cherchez surtout pas à aller trop loin devant, au risque de perdre le placement de votre bassin.

LA MUSCULATION
Lors de la réalisation d’exercices d’isolation, comme les flexions de biceps, veillez à ne pas travailler en déséquilibre. Asseyez-vous, le dos droit et appuyé sur le dossier d’une chaise par exemple, de manière à soulager votre colonne vertébrale et les muscles dorso-lombaires.

44 PERSONNES SUR 5 SOUFFRENT UN JOUR DE LOMBALGIES. 30 000 000

TOUT BON POUR LA NATATION ?
C’est certainement le seul sport considéré comme bon pour le dos, parce que « porté » (l’eau portant l’essentiel du poids du corps). Sa pratique n’entraîne a priori pas de traumatismes particuliers pour la colonne vertébrale, sauf si… les mouvements sont mal exécutés ou les charges d’entraînement trop lourdes. Acquérir une bonne technique de nage est donc indispensable. Privilégiez, en outre, la pratique du dos crawlé ou du crawl, nages symétriques alternées. Et méfiez-vous de la brasse qui, mal exécutée, met votre nuque en danger.

Dès lundi, nous verrons quels sont les deux derniers ennemis de votre dos !

——————
Et n’oubliez pas :
– Sexe ou pas ?
– Ne vous laissez plus dominer par la peur
– Soignez vos cheveux